Programme

La Kasba

A. de Ville de Goyet © Urban.brussels

En 1997, Alain Wiard, échevin de la Culture de la commune de Watermael-Boitsfort, propose de consacrer un espace destiné à des artistes dans un complexe de logements sociaux. Deux plateaux sont mis à disposition d’artistes : le premier est dédié à la gravure, le deuxième à la peinture. L’atelier de gravure, né de l’enthousiasme de quatre jeunes femmes, s’installe dans une partie de ce bâtiment construit avec des matériaux de récupération provenant de l’exposition universelle de 1910. Son aspect hétéroclite lui a valu le surnom de « casbah » de la part des habitants des environs qui, pour la plupart, n’ont pourtant jamais mis un pied au Maroc. Force est de constater que la cour intérieure, les loggias comme les escaliers extérieurs menant aux terrasses et l’usage de briques vernissées lui confèrent un aspect méditerranéen qui tranche avec le bâti du quartier.

Voilà qui explique aussi le nom choisi pour l’atelier devenu « Kasba ». Bianca Biji, Maryline Coppée, Laurence Defaux et Vanessa Popovitch seront vite rejointes par Jean-Pierre Lipit, sa presse taille-douce et son matériel de lithographie, suivi par Jean Coulon et son équipement de typographie. L’atelier, qui fonctionne depuis plus de 20 ans, est aujourd’hui connu dans le monde entier grâce à la diffusion de sa production. Sa philosophie n’a jamais changé et est toujours basée sur le partage des savoirs et des compétences, la volonté d’échanger, de rencontrer, de diffuser et d’accueillir.

L’atelier de peinture K2 a, quant à lui, vu le jour en 1998 et bon nombre d’artistes y sont passés tantôt quelques mois, tantôt quelques années. Actuellement, des peintres figuratifs côtoient les abstraits, mais tous débordent d’une fougue créatrice qui dépasse la peinture et qui touche aussi les collages et autres médias. À se demander si l’endroit n’apporte pas l’énergie nécessaire pour créer.

Enfin, le bâtiment abrite aussi l’atelier d’Anne De Mol où le corps en mouvement est source incontestable de sa démarche artistique. Ses recherches de peintre l’ont poussée naturellement vers la sculpture, où des corps en déséquilibre occupent l’espace. Son tissage de fil métallique donne une nouvelle dimension plus légère et tente de rendre visible ce qui nous lie et nous relie.

Visites de l’atelier d’Anne De Mol, samedi et dimanche de 13h à 18h, et de l’atelier de peinture K2, samedi et dimanche de 10h à 18h.

Infos pratiques

rue Middelbourg 126, Watermael-Boitsfort

sam. et dim. de 10h à 18h

Non accessible

Non accessible

B
17 Étangs-Boitsfort