Programme

Hôtel de ville de Saint-Gilles

A. de Ville de Goyet © Urban.brussels

C’est l’architecte Albert Dumont qui est à l’origine des plans de l’édifice, construit sur le site d’une sablonnière entre 1896 et 1904. Il imagina un édifice d’une surface de 4.267 m², doté de deux ailes en arc de cercle semblant accueillir les administrés. Francophile convaincu, il adopta l’opulent style néo-Renaissance française, jouant sur l’utilisation du granit rose des Vosges, de la pierre d’Euville et de Savonnières, de la brique et de la pierre bleue. Pour les concepteurs de l’époque, l’art et la beauté devaient « faire triompher la lumière et la civilisation » et c’est pour cette raison qu’ils ont fait appel à de nombreux artistes afin de « façonner » ce véritable musée. Une vingtaine d’artistes dont Julien Dillens, Paul Dubois, Victor Rousseau et Jef Lambeaux ont œuvré à la riche décoration sculptée des façades et de la cour d’honneur tandis qu’à l’intérieur, les Cluysenaar, père et fils, Jacques de Lalaing et Albert Ciamberlani ont collaboré pour le grand hall, une pièce qui conserve le buste des anciens bourgmestres de la commune. Eugène Broerman décora la salle du conseil communal, Fernand Khnopff et les époux de Rudder se chargèrent de la salle des mariages et la salle de l’Europe fut confiée à Omer Dierickx. Émile Fabry a peint Les quatre saisons dans les deux vestibules qui bordent l’escalier central. La salle Cérès, avec sa majestueuse cheminée ponctuée par la statue de la déesse Cérès d’Égide Rombaux, est un petit musée « début de siècle » avec les Speeckaert, Massonet ou Cluysenaar. Ici et là, on peut rencontrer les fantômes d’Auguste Rodin, d’Henry de Groux ou de Nicolas de Staël. (CL 08/08/1988)

Infos pratiques

Place Maurice van Meenen 39, Saint-Gilles

sam. et dim. de 10h à 17h

Accessible avec assistance

Accessible avec assistance

T
3 4 51 Parvis de Saint-Gilles
B
48 Parvis de Saint-Gilles