Programme

Charleroi danse/La Raffinerie

© François Bodeux

Derrière cette large façade de brique haute de six étages s’étendait en intérieur d’îlot l’une des plus vastes et importantes raffineries sucrières bruxelloises. Créée en 1859 par un industriel d’origine allemande, Charles Graeffe, l’usine connut au cours de son évolution différentes phases de construction et de reconstruction. Dans les années 1920, sa production, dont la célèbre « Cassonade Graeffe », atteindra les 30.000 tonnes par an. L’entreprise familiale devenue en 1929 société anonyme poursuivra ses activités jusqu’en 1953, année ou elle est intégrée à la Raffinerie Tirlemontoise qui délocalisera la production, mais qui, consciente de sa valeur sentimentale, conserva le nom de la fameuse cassonade. En 1979, l’ancienne usine à ossature de fer et de fonte de la rue de Manchester, témoin du patrimoine industriel bruxellois, est rachetée par la Communauté française de Belgique. Convertie en un lieu artistique et culturel novateur, sa destinée est confiée à Frédéric Flamand, acteur, metteur en scène et chorégraphe, fondateur de la Compagnie du Plan K. Passionné d’art pluridisciplinaire, il ouvre bientôt les portes de l’endroit à de nombreux artistes qui y présenteront des spectacles de théâtre ou de danse, des concerts, des films et des expositions. Nommé en 1991 à la tête de l’ancien Ballet royal de Wallonie, Frédéric Flamand le rebaptise « Charleroi danse » et en fait la première compagnie de danse contemporaine de Belgique. Début 2000, d’importants travaux de rénovation ont été réalisés par le bureau belge Art & Build avec l’inauguration officielle en mars 2004. Cette même année, Frédéric Flamand laisse sa place à Vincent Thirion, accompagné de trois artistes majeurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Michèle Anne De Mey, Thierry De Mey et Pierre Droulers. Le quatuor entre en fonction le 1er juillet 2005 pour deux mandats de cinq ans. Depuis janvier 2017, Annie Bozzini assure la direction du Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec une expérience de vingt ans dans le milieu de la danse, elle s’attache à faire évoluer Charleroi danse et ses deux lieux (Les Écuries à Charleroi et La Raffinerie à Bruxelles) au plus près des besoins des artistes et des publics, en particulier en direction des plus jeunes. Désormais, les activités de l’institution sont entièrement centrées sur le développement de la danse sur un territoire, avec pour moteur « la danse en partage ».

Visite-découverte « Un ancien lieu industriel devenu un centre chorégraphique contemporain », samedi et dimanche à 10h30, 11h30, 13h30, 14h30 et 15h30 (durée : 45 minutes). Réservation souhaitée au 02/410.99.50 (du lundi au vendredi de 9h à 17h) ou par mail (reservation@lafonderie.be). Maximum 25 personnes par départ. Avec la collaboration de La Fonderie.

Présentation de sortie de résidence de Lila Magnin : the #roof is on fire, samedi à 12h15 et 16h15 (durée : 20 min.).

Présentation du travail en cours de Habib Ben Tanfous : Orchestre Vide, dimanche à 12h15 et 16h15.

Infos pratiques

rue de Manchester 21, Molenbeek-Saint-Jean

sam. et dim. de 10h à 17h

accessible uniquement dans le cadre de la visite-découverte et des présentations

M
2 6 Delacroix
B
89 Duchesse