Programme

Basilique nationale du Sacré-Cœur de Koekelberg

A. de Ville de Goyet © Urban.brussels

Léopold II souhaitait faire construire un édifice religieux qui surpasserait le Sacré-Cœur de Paris. Bien que la première pierre fût posée en 1905, le bâtiment que nous connaissons aujourd’hui est un projet de l’architecte gantois Albert van Huffel, victorieux d’un concours d’architecture organisé en 1920. Sa mission était de concevoir une église sachant contenir de 3.000 à 4.000 personnes avec dix chapelles représentant les provinces du pays et Congo. Manifeste de l’Art Déco religieux, la basilique dresse sa coupole de 30 m de diamètre à près de 90 m de hauteur alors que les tours de la façade culminent à 65 m. Les impressionnants volumes intérieurs révèlent une décoration mariant différents matériaux dont la pierre de Bourgogne, la brique hollandaise ou la terre cuite moulée en blocs creux, émaillée et cuite au four. De nombreux artistes ont collaboré à la réalisation de ce projet titanesque. Ainsi, le sculpteur Harry Elstrom est l’auteur des quatre évangélistes prolongeant les piliers du portail, mais aussi d’un calvaire et de quatre anges en prière par-dessus le ciborium de l’autel principal coiffé d’un cône en tuiles de cuivre martelé dû à Henri-Joseph Hollemans. L’autel, le lecteur et la croix du chœur sont signés de Jacques Dieudonné, artiste belge installé en France, le tapis Millefleurs est sous la coupole par Élisabeth, la fille du peintre Valerius de Saedeleer, tandis que la statue du Sacré-Cœur, en bronze patiné, a été réalisée par Georges Minne, un des sculpteurs les plus géniaux du XIXe siècle, à qui l’on doit aussi la grande statue de Christ sur la croix, à l’extérieur de la basilique. Les magnifiques vitraux ont bénéficié de maîtres-verriers tels que Louis-Charles Crespin, Anto Carte, Jan Huet, Michel Martens, Jean Slagmuylder, Maria Verovert ou Pierre Majerus. Le bâtiment qui abrite le musée des Sœurs noires et un musée d’art religieux prête aussi son cadre à des expositions et des concerts.

Visites guidées mettant l’accent sur les statues de Georges Minne, dimanche à 13h30, 14h30 et 15h30.

Infos pratiques

parvis de la Basilique 1 (porte 6), Ganshoren

uniquement dim. de 13h à 18h

Accessible avec assistance

Accessible avec assistance

M
2 6 Simonis/Élisabeth
T
19 Simonis/Élisabeth
B
13 49 87 Simonis/Élisabeth