Programme

Église Notre-Dame des Victoires au Sablon

© Fabrique d’église Notre-Dame des Victoires au Sablon

La modeste chapelle construite en 1304 par la guilde des arbalétriers fut le premier édifice religieux connu sur le site de l’église actuelle. Abritant une statue miraculeuse de la vierge, elle devint rapidement lieu de pèlerinage. Au cours du XVe siècle, le lieu est considérablement agrandi. À partir du XIXe siècle, l’extérieur subira plusieurs campagnes de restauration confiées notamment aux architectes A. Schoy, J.-J. Van Ysendijck et M. Van Ysendijck. De part et d’autre du chœur, deux chapelles baroques virent le jour en 1651 d’après les dessins de Lucas Faydherbe qui les a dotées d’une opulente décoration du style baroque basée sur une bichromie de marbres noir et blanc. Dédiée à sainte Ursule, celle de gauche renferme un somptueux programme sculpté ornant les sépultures du prince Lamoral II de Thurn und Taxis et de son épouse. Celle de droite est placée sous la protection de saint Marcou dont les murs sont en faux-marbre. Le transept conserve quelques vitraux du XVIe siècle placés en 1861 par Samuel Coucke, l’auteur de certains vitraux de l’abside, entre 1864 et 1865. L’artiste poursuivra son œuvre au niveau des vitraux des bas-côtés entre 1874 et 1900. Quant aux vitraux des parties hautes de la nef, dont les 300 blasons courent par-dessus le triforium, ils sont dus à Louis-Charles Crespin et au maître verrier Florent-Prosper Colpaert, également responsables des quatre grandes verrières du chœur. Par temps ensoleillé, ils diaprent la nef de mille couleurs. (classé – 05/03/1936)

Infos pratiques

sam. de 9h à 18, dim. de 9h à 11h30 et de 13h à 18h

rue des Sablons, Bruxelles

T
92 93 Petit Sablon
B
27 33 48 95 Grand Sablon
Accessible avec assistance

Accessible avec assistance