Programme

Maison de Saint-Cyr (complet)

A. de Ville de Goyet © urban.brussels

Si beaucoup connaissent le nom de Victor Horta, peu, en revanche, ont déjà rencontré celui de l’architecte Gustave Strauven, propagateur enthousiaste, en son temps, des théories de l’Art nouveau. Vers 1900, on lui confie une parcelle particulièrement étroite. Il va concevoir pour l’artiste Georges Léonard de Saint-Cyr un édifice tout en longueur où l’entrée, placée au sommet d’un bel escalier, est sommée de trois étages percés chacun de larges baies aux montants sinueux. Un panache ondoyant en ferronnerie couronne la loggia circulaire du dernier étage qui, à l’instar des autres niveaux, présente des rambardes de balcons aux lignes extravagantes dessinées par Charles Van Waeyenberghe comme d’ailleurs la grille d’entrée qui sépare l’habitation du trottoir. Certains ont parlé d’Art nouveau flamboyant, voire baroque, pour ce chef d’œuvre de Strauven. D’autres ont comparé les étonnantes ferronneries à du lierre rampant, envahissant les lignes architecturales de l’édifice. Après une campagne de restauration, la maison a retrouvé sa glorieuse polychromie. Des bandeaux rouges animent le parement de briques de Silésie tandis que les éléments en fer forgé ont été peints en céladon et les boiseries en brun noisette. À l’intérieur, des vitraux et une verrière zénithale au décor fleuri éclairent joliment les espaces. Quant au premier étage, il a conservé un salon chinois aux panneaux peints en rouge, illustrant à merveille ce goût pour l’exotisme à l’époque Art nouveau. (classé – 08/08/1988)

Infos pratiques

sam. et dim. de 9h30 à 18h

square Ambiorix 11, Bruxelles-Extensions

accès uniquement via l’activité « Luth alors »

M
1 5 Schuman/Maelbeek
B
28 61 Chasseurs Ardennais
B
64 Luther
B
60 63 64 Ambiorix
B
21 63 79 Gueux
Non accessible

Non accessible